• Like me

 

Au centre du Village des Crozets, l’Atelier au village est un bâtiment qui abritait auparavant les Ateliers Delezay, spécialisé dans la tournerie sur bois.


L’ensemble des bâtiments à été rénové grâce à l’implication de tout un territoire : la Commune des Crozets, qui est propriétaire des lieux et la Communauté de Commune Jura Sud qui a porté les travaux de réhabilitation (avec le soutien du Conseil Général, la Région, l’Europe).

 

      

La pépinière s’inscrit dans un schéma local de développement, de mutualisation des moyens et de valorisation des Métiers d’ Arts ; ainsi que d’acteurs locaux composé : 

 

- du Lycée des Arts du Bois de Moirans en Montagne                       www.lycee-vernotte.fr

- de la plateforme technologique Tecbois de Moirans en Montagne    www.tecbois.com

Les artisans hébergés pourront ainsi compter sur l’accompagnement de ces deux structures, pour leur proposer un soutient technique et technologique :

Conseil, étude, réalisation mais aussi accès à du matériel, des équipements, des prestations sur mesures ainsi que des formations spécifiques.

 

 

 



 

Une dynamique Métier d’Art du Bois au cœur du territoire touristique, culturel et économique de la Communauté de Commune Jura Sud.



Marqué par une industrie du jouet particulièrement créative et performante (60% de la production française), issu d’une longue tradition du bois et de la tournerie, Moirans en Montagne a su se faire un nom en tant que « Capitale Française du Jouet ».

L’intercommunalité Jura Sud propose une programmation culturelle annuelle autour de spectacles vivants, du Festival pour l’enfant et du Musée du Jouet qui est labellisé Musée de France. Cette démarche s’inscrit au cœur du dispositif de labellisation « Ville et Métiers d’Arts » de Moirans en Montagne.

 

 

                       

 



Moirans en Montagne reçoit aujourd’hui plus de 150.000 visiteurs par an autour de 3 axes :


- l’ouverture culturelle à travers le spectacle vivant, le Festival pour l’enfant et le Musée du Jouet.

- la découverte des savoirs faire et de la création à travers les Métiers d’Arts.

- l’accueil touristique avec un point information et une boutique de produits du terroir.



Le projet



- Créer et soutenir la démarche des métiers d’art comme activité économique, garante d’un savoir-faire et source de créativité

- Avoir une vision prospective pour poursuivre le développement économique, culturel et touristique du territoire, pour lui assurer une pérennité et une viabilité sur le long terme ; en lien avec la fréquentation du village et les autres activités de tourisme implantées sur la Communauté de Commune.

- Mettre en place une veille sur les bâtiments disponibles sur le village des Crozets et sur territoire Jura Sud, pour permettre l’implantation des artisans sortants de la pépinière.

- S’inscrire dans une démarche de réseau des métiers d’art avec la chambre des Métiers, l’IRMACC et Atelier d’art de France



Objectifs de la pépinière Métiers d’Art du Bois



- Réhabiliter des ateliers partagés : 5 ateliers de 40 m2 proposés à loyer modéré pour soutenir le démarrage d’activité.

- Capter et fixer sur le territoire de l’activité économique liée aux Métiers d’Arts du Bois.

- Donner une visibilité à cette activité dans un objectif de fréquentation des ateliers par le public.



Les enjeux



Une dynamique à la confluence des différentes compétences économiques, touristiques, et culturelles.



- Créer un pôle attractif en matière d’artisanat d’art pour le public et les entreprises.

- Renforcer une dynamique « métiers d’art » en installant côte à côte différentes activités, métiers pour agir sur le développement de ces entreprises et inciter à des projets collaboratifs.

- Inscrire un projet d’éducation à la démarche métiers d’art avec les scolaires et le grand public.

- Compléter l’offre pour attirer plus de visiteurs, susciter l’achat en direct auprès des artisans d’art et favoriser la fréquentation des activités de tourisme.

- Porter à connaissance de tous les publics ces savoir-faire et métiers et d’encourager à la création d’activité économique.

- La programmation culturelle poursuivra ses liens et passerelles avec les métiers d’art et autres évènements Métiers d’art au fil de l’année.